vendredi, mai 19, 2006

Les Skyblogs, une jeunesse en crise ?

Pour Fred Boucher, dans un post du 16 Août 2005, les skybloggeurs pourraient être assimilés aux Otakus, ces adolescent qui vivent dans un univers fait de mangas et jeux vidéos, enfermés en permanence dans leur chambre, sans lien avec l'exterieur que par internet. La Skyblogmania serait un signe avant-coureur d'une Otakusation de la jeunesse, les jeunes adeptes se déconnecteraient du monde réel, se repliant dans le narcissisme et l'exhibitionisme, rejettant des valeurs comme le respect de soi et des autres ou en faisant l'appologie de conduites à risques (sexe, drogues). La skyblogosphère étant alors un espace de laxisme tant au niveau de l'expression (langage SMS) que des messages véhiculés en rupture avec la société. Le contenu  sexiste, homophobe, ou injurieux n'est pas rare sur ces blogs.
L'auteur met aussi en évidence la responsabilité des exploitants de la plateforme, à savoir Skyrock / Telefun, qui n'hésitent pas à diffuser de nombreuses bannières de publicité "orientées jeunes" d'un goût plutôt douteux, le plus souvent à caractère sexuel.

Ce phénomène est pour moi à nuancer un peu, car si il est  vrai que les skyblogs ont permis un grand nombre de dérive, ils ne peuvent se limiter à cet aspect. Certe le langage SMS est roi, mais le contenu  lui est d'une grande diversité. Beaucoup de sous-cultures peu présentes dans les médias y ont leur place, certains blogs devenant des sources d'information privilégiés en s'écartant de la musique mainstream habituellement servie par les radios, skyrock comprise. Des dynamiques de solidarités entre bloggeurs s'y sont également nouées, des blogs fleurissant au grès de l'actualité, les émeutes des banlieues ou le CPE l'ont illustré. Enfin, les diverses manipulations  mercantiles, de skyrock ou autre trouvent  là aussi leurs limites,  que ce soient avec les "anti skyblogs"  ou  des  bloggeurs  facétieux,  le contenu  satirique  ou parodique  n'est  pas rare sur la plateforme. Celà n'excuse pas les abus de nombreux utilisateurs mais prouve au moins que la situation est loin d'être aussi tranchée.

1 commentaire:

Emmanuel Douaud a dit…

Bonjour,

Il y a un truc que je ne comprends pas bien à propos de ces banniers, c'est Skyblog qui décide de les mettre, par les skybloggers?! C'est donc effectivement de la responsabilité de la plate-forme mais qui l'assume parfaitement... Je me plante quelque part?

Manu